William Klein « Broadway by light » 1958


Le premier film de William Klein est une étude d’une nuit dans la vie de l’emblématique Broadway de New York. Il se concentre sur l'interaction des lumières et des ombres, des couleurs, des formes et des formes alors que la caméra saute entre les ampoules clignotantes et les enseignes au néon de la publicité emblématique de Times Square et les silhouettes d'hommes au travail sur les chapiteaux de théâtre, alors qu'ils réarrangent les lettres sur le des caissons lumineux. Ces détails concrets sont contrebalancés par des moments plus impressionnistes de couleur pure, des reflets de lumière déformés et des fragments coupés de mots ou de textes, exemples de l’intérêt de Klein pour la typographie et la composition.

Illustrant la transition de Klein de photographe à cinéaste, Broadway by Light a été déclaré par Orson Welles comme « le premier film que j'ai vu dans lequel la couleur était absolument nécessaire. »  Klein a été encouragé par ses amis Alain Resnais et Chris Marker à faire le film , et Marker a écrit le bref texte qui apparaît à l'écran au début du film.



Copyright © 2020 – Jean Lyon
 

Contact