Saul Leiter: Early Black and White

L’iconographie caractéristique des premières photographies noir et blanc de Saul Leiter est née de sa volonté de répondre au dynamisme de la rue new-yorkaise à la fin des années 40 et durant les années 50. Si sa technique penchait par certains aspects vers le documentaire photo, Leiter construisait ses images en fonction de ses réactions très personnelles aux gens qu’il rencontrait et aux endroits qu’il fréquentait. Comme un représentant du réalisme magique doté d’un appareil photo, Leiter absorbait le mystère de la ville et ses expériences humaines poignantes. Au même titre qu’Early Color, également publié par Steidl, Early Black and White montre l’étendue du talent de Leiter dès ses débuts.

Son travail de rue, plus personnel, n’a été redécouvert qu’à la fin des années 1990, grâce notamment à la Howard Greenberg Gallery (New York) et à Martin Harrison, auteur en 2006 du premier ouvrage de Saul Leiter, Early Color (Steidl). Les noir et blanc, parmi lesquelles ses premières images, ont toutes été réalisées dans les rues de New York. Elles montrent des silhouettes en transit, des ombres, visions mystérieuses et indirectes entre romantisme et film noir. Le photographe a saisi un entre-deux-mondes délicat, un monde flottant, embué, dans une succession infinie de mises en abîmes, tendant volontiers vers l’expressionisme abstrait de ses peintures.


  • Auteur:

    Max Kozloff

  • Éditeur:

    Steidl/Howard Greenberg Library

  • ISBN:

    978-3869304199

  • Relié:

    Relié, 2 volumes, 400 pages, 200 images

  • Dimensions:

    20 x 20 cm




    Copyright © 2020 – Jean Lyon
     

    Contact